ROBERT DESSOUASSI aux commandes de l’ABV

folder_openABV

Robert Yaovi DESSOUASSI, est le nouveau directeur exécutif de l’autorité du bassin de la volta (ABV)  qui succède à Charles BINEY. La passation de charges s’est tenue le vendredi 30 juin 2017, au siège de ladite autorité au Burkina-Faso, en présence notamment de Dona Jean-Claude  Houssou, président du conseil des ministres de l’ABV et Niouga Ambroise OUEDRAOGO, ministre burkinabé de l’eau et de l’assainissement. Le nouveau directeur exécutif a placé son mandat sous le signe de l’innovation.

« C’est avec beau coup d’émotion que je me  présente devant vous cette soirée du 30 juin 2017, pour prendre la lourde mais exaltante responsabilité, celle de manager la direction exécutive de l’autorité du bassin de la volta » ainsi s’est exprimé le nouveau directeur exécutif de l’ABV. Il a non seulement remercié Charles BINEY, son prédécesseur, « pour les résultats éloquents obtenus et les divers chantiers ouverts durant ses années passées   à la tête de l’ABV » mais aussi l’a rassuré de son  «devoir de capitaliser les acquis déjà obtenus par notre commune institution sous votre règne ». il croit fort, en effet, que l’ABV a à son actif d’importants acquis qu’il faudra consolider ou renforcer dans la perspective de promouvoir un développement    intégré, durable, paisible afin de contribuer à la réduction de la pauvreté de plus de dix neuf millions d’âmes qui y vivent.

Conscient de sa responsabilité, il a évoqué quelques défis qui restent à relever au niveau de l’organisation sous régionale. Il s’agit de :

la mobilisation des contributions annuelles des états membres au budget de fonctionnement de la direction exécutive  afin d’asseoir la crédibilité de l’institution auprès des partenaires techniques et financiers (Ptf) ; le renforcement  et/ou la densification des rapports avec les états et puis avec les Ptf ; la mobilisation des financements nécessaires à la mise en  œuvre du plan d’action stratégique 2015-2024 y compris le plan stratégique  quinquennal 2015-2019 ; le renforcement et / ou la mise en place des organes de mise en œuvre de la Gire (Gestion intégrée des ressources en eau) dans le bassin de la volta ; l’adoption de la charte de l’eau en cours d’élaboration par le 3è sommet des chefs d’état et sa ratification par le parlement de chacun des six états membres ; la mise en place d’un mécanisme de financement autonome des activités de l’ABV ; et le renforcement de l’esprit d’équipe au sein de la direction gage d’une utilisation rationnelle et inclusive des ressources de notre institution.

Sûr que ces défis ne pourront être relevés sans une internalisation réelle des actions et stratégies de l’ABV et un apport conséquent de la part des acteurs de chaque partie prenante, le nouveau directeur exécutif a imploré le soutien politique personnel des ministres en charge de l’eau de l’ABV et l’appui politique, technique et financier d’autres acteurs dans la réalisation des futurs chantiers de dynamisation et de positionnement de l’ABV. IL a, par ailleurs, invité le personnel de la direction exécutive aux valeurs de l’impartialité, l’objectivité, l’intégrité, l’esprit d’équipe, l’humilité pour l’atteinte de la mission de l’ABV. Cette mission consiste à promouvoir une concertation permanente et un développement durable de l’eau et des ressources associes du bassin de la volta pour un partage équitable des bénéfices en vue de la réduction de la pauvreté et d’une meilleure intégration socio-économique.

Articles similaires

Menu